Évolution du nom

 

Cet essai sur l'évolution du nom a été possible grâce aux archives depuis 1126, qui nomme cet ancien fief devenu commune au fil du temps.

En ce qui concerne l’évolution du nom de Pennautier, nous pouvons constater que la racine «colline», ce retrouve transcrite de différente façon selon que le texte fut écrit en Latin, en langue d’Oc ou en vieux Français, et ce, jusqu’en 1633 où le radical «Pé» fait son apparition.

 

En 1126 dates des premiers écrits relatifs au village, nous n’avons pas encore la particule «N» (En), il faudra attendre 1172 pour la retrouvée en liaison des deux éléments formant le nom de notre village.

 

Enfin les deux derniers radicaux se retrouvent, durant les siècles, sans vraiment de grande différence d’écrit, sauf la terminaison «ter»(io), «tier», ce dernier déjà utilisé en 1194.

 

Voici la liste des différentes dates relatant des faits historiques, accompagnés des évolutions du nom transcrit dans ces textes.

 

1124.………
1126.……… Podio-Autérij, Podio-Autérii.
1172.……… Podio-Nautério.
1191.……… Podio-Nautério.
1194.……… Puegnautier.
1202 ……… Podio-Nautério.
1210 ……… Pog-Nautier, Poh-Nautier.
1226 ……… Puech-Nautier
1246 ……… Podio-Nautérij, Podio-Nautério.
1254 ……… Podio-Nautério.
1255 ……… Podio-Nautério.
1262 ……… Podio-Nautério.
1269 ……… Podio-Nautério, Podium-Nautérium.
1264 ……… Podio-Nautérii.
1271 ……… Podio-Nautério.
1284 ……… Pechnautier.
1285 ……… Pechnautier.
1289 ……… Podio-Nautério.
1324 ……… Podio-Nautério.
1366 ……… Podio-Nautério .
1390 ……… Puynautier.
1479 ……… Puynautier.
1547 ……… Puynautier.
1589 ……… Pech Naultier.
1589 ……… Puynautier.
1590 ……… Puynautier.
1633 ……… Pénaultier.
1642 ……… Pénautier.
1653.……… Penautier.
1728 ……… Pennautier.

Il faut noter que la prononciation du nom de notre village va à l’encontre des règles élémentaires grammaticales de la langue française, en effet la phonétique est:

[ pe ] [ no ] [ tié ] et non: [ ] [ no ] [ tié ].

 

Comme le voudrait la grammaire, la voyelle «e» devant deux «n», devrait se prononcer «é», mais ici, l’exception sur les noms propres est d’actualité.

 

Bien des jeunes d’aujourd’hui ont trouvé l’astuce et disent «Peno» comme nous retrouvons «vilemache» pour notre voisin…..

 

Et ce n’est pas que d’aujourd’hui que le nom de notre village est «écorché», pour preuves dans les archives communales, nous trouvons, des «Pénotyé», «peynotié», datant du XIXe et  XXe siècles.

 

Toutefois, la question reste en suspend, en considérant que la prononciation doit ce faire, en, pe-no-tié, et que nous trouvons en 1633 Pénaultier, pour arrivé en 1728 à Pennautier (suite à la logique grammaticale du «én» en «enn», par quel hasard, doit-on la phonétique [pe]….

 

La question est posée…. Reste à trouver la réponse…..